Capriccio d’amore

.

Œuvres de Caccini, Merula, Sances, Legrenzi, Cavalli, Monteverdi…

Samedi 27 Mai 2017 
Eglise Sainte-Croix de Carouge
21h

ACHETEZ VOS BILLETS MAINTENANT !…..


Chiome d’Oro

Capucine Keller, soprano
Renaud Delaigue, basse

Pierre-Louis Rétat, clavecin et direction

Capriccio d’amore

Conçu comme un petit opéra, mais sans véritable mise en scène, reconstitué avec quelques chefs-d’œuvre de compositeurs italiens des XVIIe et XVIIIe siècles, ce concert donne à entendre les charmes et les désenchantements de l’amour.

On commence par la solitude, puis viennent la découverte de l’autre, la séduction, le bonheur d’être aimé.

Les affres de la vie à deux arrivent rapidement, avec les disputes, la jalousie et finalement la séparation inéluctable.

Mais, ce n’est peut-être pas là encore le dernier mot de l’histoire…

.


Chiome d’Oro

Fondé en 2009 à Genève par le claveciniste Pierre-Louis Rétat, l’ensemble emprunte son nom à l’un des madrigaux de Claudio Monteverdi, en guise d’hommage à ce très grand génie du XVIIe siècle.

Le travail de l’ensemble se concentre sur la relation entre la musique et le texte dans l’univers sonore baroque. Une certaine simplicité est recherchée dans l’approche du texte, un naturel dans la déclamation qui permettent de développer une liberté de jeu dans le chant comme dans le jeu instrumental.

L’improvisation est ainsi toute proche et abordée d’une manière spontanée et vivante.

Composé de musiciens d’origine très diverses, Chiome d’Oro a déjà à son actif l’élaboration de nombreux programmes de concerts originaux, la création d’un opéra, Giona du compositeur peu connu Bassani qui a bénéficié d’un travail de mise en lumière très accompli. Ce petit bijou de l’art baroque a pu ainsi être vu et goûté dans l’écrin choisi de l’Abbaye de Bonmont, au printemps 2016, puis il s’est inscrit dans la programmation du festival d’Ambronay, en septembre de la même année.